Le SEL, qu'est-ce que c'est ?

Le principe du SEL est basé sur le simple constat que chaque individu possède des moyens, des compétences ou du temps qu’il peut échanger avec les autres. Dans notre société où tout est régit par l’argent, les SEL permettent de retrouver d’autres valeurs, de créer d’autres liens avec des personnes différentes mais ouvertes à des contacts plus humains.

Le SEL est un Système d’Echange Local, conçu pour organiser des échanges – de services, de connaissances, d’objets – entre les adhérents de l’association. Les échanges ne sont pas limités à deux personnes se rendant mutuellement service, mais sont multilatéraux. Par exemple, Anatole rend service à Bertrand. Bertrand, un autre jour, donne un cours à Charlotte. Charlotte, lors d’une bourse d’échange, cède un objet à Denise. et ainsi de suite…

On utilise, pour ces échanges, un système monétaire interne à l’association. Ce système est semblable au système monétaire officiel, mais il n’en a pas les vices: Le but n’est pas d’accumuler un maximum de points pour s’enrichir. D’autre part, le déficit est autorisé, sans problème d’agios. L’idéal étant de s’approcher le plus possible du budget équilibré de zéro point.

Le système a une base égalitaire, à savoir, qu’une heure de travail manuel = une heure de travail intellectuel ou de cours. Pour les objets, la valeur est négociée de gré à gré. Des bourses d’échanges ( B.L.E. ) sont régulièrement organisées à cet effet. La monnaie interne n’est pas convertible en euro ou autre monnaie officielle. Ainsi, pas d’exploitation de l’un par l’autre, pas de discrimination entre les travaux et pas de spéculation. Les transactions sont notées sur des feuilles destinées à la comptabilité des échanges par l’association.

Certains peuvent penser qu’ils ont trop à offrir et peu à demander, ou l’inverse. Mais les rencontres régulières entre adhérents créent des amitiés et le reste suit, facilitant finalement l’équilibre des échanges.